Denrées alimentaires : le prix des voix

Denrées alimentaires : le prix des voix

La baisse des prix de denrées de première nécessité figure dans les priorités du gouvernement. C’est en tout cas ce qui est ressorti de la réunion du conseil des ministres au cours de laquelle le chef de l’Etat, au chapitre du climat social et du suivi des affaires intérieures, a exhorté ses collaborateurs à œuvrer

La baisse des prix de denrées de première nécessité figure dans les priorités du gouvernement. C’est en tout cas ce qui est ressorti de la réunion du conseil des ministres au cours de laquelle le chef de l’Etat, au chapitre du climat social et du suivi des affaires intérieures, a exhorté ses collaborateurs à œuvrer dans ce sens. 

Le chef de l’Etat semble être sensible aux interpellations des citoyens au sujet de la cherté de la vie. C’est dans cette perspective qu’il a, en marge de la réunion du Conseil des ministres d’hier, exigé le renforcement de la protection sociale et la gestion des impacts sociaux de la pandémie Covid-19. Sur ce point, renseigne le communiqué, il a demandé au gouvernement, «d’intensifier les initiatives, actions de stabilisation et mesures urgentes de baisse des prix des denrées de consommation courante».

À cet égard, note le document transmis, il invite le ministre des Finances et du Budget et le ministre du Commerce, à réunir, dans les meilleurs délais, le Comité national des prix. Une décision qui sera bien accueillie par les consommateurs qui ont assisté, tout récemment, à la hausse de 25 francs Cfa sur le prix du kilogramme du sucre homologué par le ministre du Commerce et d’autres denrées alimentaires.

Toujours dans cet élan de suivi des affaires intérieures, le président de la République, selon le communiqué, a insisté sur les points suivants la question liée «à l’intensification du processus d’édification fonctionnelle des Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté». «Le chef de l’Etat rappelle que le Pse Jeunesse, constitue une des initiatives majeures de son action et invite le ministre de la Jeunesse à prendre toutes les mesures appropriées, afin d’accélérer l’exécution de la première phase d’implantation des Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté dans les huit départements ciblés», exhorte-t-il. Sur la crise scolaire, le président de la République exige «l’accentuation des efforts de l’Etat afin d’assurer le déroulement normal de l’année scolaire, en relation avec les syndicats d’enseignants, en vue d’une finalisation, dans les meilleurs délais, du processus de concertation visant la prise en charge, dans le consensus, des points d’accords selon les modalités pratiques et un agenda d’application précis». 

admin
ADMINISTRATOR
PROFIL

Posts Carousel

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos