Sommet Ue-Ua: Macky pour «un partenariat repensé» entre les deux continents

Sommet Ue-Ua: Macky pour «un partenariat repensé» entre les deux continents

Le sixième sommet Ue-Ua s’ouvre dans une période de grande tension entre quelques pays africains et européens. Dans la matinée d’hier, quelques heures avant le début des discussions entre dirigeants des deux continents à Bruxelles, Paris et ses partenaires européens signaient l’acte de décès de Barkhane au Mali, qui était à l’agonie depuis plusieurs mois.

Le sixième sommet Ue-Ua s’ouvre dans une période de grande tension entre quelques pays africains et européens. Dans la matinée d’hier, quelques heures avant le début des discussions entre dirigeants des deux continents à Bruxelles, Paris et ses partenaires européens signaient l’acte de décès de Barkhane au Mali, qui était à l’agonie depuis plusieurs mois. Le logiciel militaire entre Paris et Bamako, qui visait à restaurer la paix dans certaines zones du territoire malien et ailleurs en Afrique ne répon dant donc plus, le président Macky Sall a proposé, dans son allocution, «d’installer un nouveau logiciel adapté aux mutations en cours» entre Africains et Européens. «L’Afrique est en pleine mutation, elle a beaucoup changé», a souligné le président de l’Union africaine. «Plus qu’une mise à jour du logiciel régissant le réseau relationnel euro-africain, nous proposons d’installer, ensemble, un nouveau logiciel, adapté aux mutations en cours et apte à soutenir la dynamique novatrice que nous voulons imprimer à nos relations», préconise Macky Sall qui a présenté la contribution africaine à ce sommet sous forme de huit propositions. Parmi ces huit propositions, figure l’épineuse question de la lutte contre le terrorisme. Le Président Sall invite à travailler au renforcement de la collaboration en matière de paix, de sécurité et de lutte contre le terrorisme entre les deux continents à travers la Facilité européenne pour la paix (Fep). «Sur la base de l’expérience acquise en Afrique de l’Est, australe et centrale, la Fep pourrait également soutenir les efforts des pays sahéliens et membres du processus d’Accra face aux attaques des groupes terroristes», a relevé Macky Sall. Les sept derniers points sont liés à l’économie, à la santé et aux changements climatiques. Par exemple, en ce qui concerne les Droits de tirage spéciaux (Dts), le président en exercice de l’Ua souhaite l’appui de l’Europe pour accélérer le processus de réallocation de 100 milliards de dollars de Dts «de pays riches qui y consentent, en faveur des pays africains, selon des modalités à convenir». Les questions climatiques, les critères d’évaluation du risque d’investissement en Afrique, la simplification des forma – lités et procédures liées aux conditions de financement des projets, un meilleur accès aux vaccins et le renforcement des capacités pharmaceutiques africaines, des efforts pour la protection du climat et la justice climatique ont été aussi les points forts du discours de Macky Sall. (Walf)

admin
ADMINISTRATOR
PROFIL

Posts Carousel

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos