CHEIKH TIDIANE DIOP, DIRECTEUR DU TRESOR : «La fonction publique n’a pas vocation de faire des millionnaires encore moins des milliardaires»

CHEIKH TIDIANE DIOP, DIRECTEUR DU TRESOR : «La fonction publique n’a pas vocation de faire des millionnaires encore moins des milliardaires»

C’est par une anecdote que El Hadj Mansour Diouf, le parrain de l’Assemblée générale extraordinaire de l’Amicale des contrôleurs du Trésor du Sénégal (Acts) a rappelé aux agents du Trésor leur sacerdoce. «Mamadou Lamine Loum a convoqué l’ensemble des travailleurs pour dire qu’un agent du Trésor n’a même pas le droit d’accepter de l’argent qu’on

C’est par une anecdote que El Hadj Mansour Diouf, le parrain de l’Assemblée générale extraordinaire de l’Amicale des contrôleurs du Trésor du Sénégal (Acts) a rappelé aux agents du Trésor leur sacerdoce. «Mamadou Lamine Loum a convoqué l’ensemble des travailleurs pour dire qu’un agent du Trésor n’a même pas le droit d’accepter de l’argent qu’on lui donne à plus forte raison d’en demander. +Je me rends compte que certains font pire. Ils rackettent les gens. Si vous croyez qu’on n’est pas capable de faire disparaître cette administration vous vous trompez+ on met dans nos têtes que nous devons tout donner et n’avons rien à recevoir», a affirmé M. Diouf qui a passé 30 ans au Trésor public. Il faisait la leçon inaugurale de l’Assemblée générale extraordinaire de l’Amicale des contrôleurs du Trésor du Sénégal (Acts).

Pour sa part, le directeur général du Trésor, Cheikh Tidiane Diop a  promis que les résultats de la réflexion seront intégrés dans un ensemble global. «Je ne voudrais pas qu’on raisonne de manière sectaire», a souligné M. Diop. Qui ajoute : «Je veux qu’on soit prudent. Il faut que les attentes soient raisonnables. La fonction publique n’a pas vocation de faire des millionnaires encore moins des milliardaires. Il faut qu’on sache raison garder». A  son  avis, il y a la dynamique d’ensemble. «Si chacun doit raisonner de son côté, on casse la dynamique unitaire. Je ne l’accepterai pas», laisse-t-il entendre.

 Par ailleurs, M. Diouf a plaidé pour que l’Ecole nationale d’administration (Ena) ne soit pas le seul lieu qui valide les inspecteurs. C’est pour permettre de passer à d’autres hiérarchies en passant par d’autres écoles autres que l’Ena. «Ici, on te dit +C’est l’ENA ou rien+ sinon tu n’es pas inspecteur, même si tu fais la plus grande école des inspecteurs du monde. Ceux qui ont fait d’autres écoles, on peut les encadrer et les revaloriser», a-t-il dit.

Le parrain a plaidé au moment où les contrôleurs et la Direction  soldaient leurs comptes. Isaac Mingou, président de l’Amicale a fait focus sur les plans de carrière, de formation, la retraite, cela à la faveur de la révision des régimes indemnitaires. «Nous voulons notre repositionnement au sein de la grande maison du Trésor. Il ne s’agit pas de déshabiller Jean pour habiller Pierre. Nous voulons que chacun soit correctement rémunéré», réitère M. Mingou ajoutant que la retraite se prépare durant l’activité en améliorant les conditions de travail. Le  plaidoyer est  posé autour du  thème : «L’impact du nouveau cadre réglementaire sur le plan de carrière et les conditions de travail du contrôleur du Trésor»

admin
ADMINISTRATOR
PROFIL

Posts Carousel

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos