L’initiative «la Ceinture et la Route» de la Chine est un projet salutaire , selon le Ministre des Finances

L’initiative «la Ceinture et la Route» de la Chine est un projet salutaire , selon le Ministre des Finances

Le troisième Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale a eu lieu à Beijing les 17 et 18 octobre. Des représentants de plus de 140 pays et 30 organisations internationales ont participé à ce sommet. Le discours du président Xi Jinping lors de la cérémonie d’ouverture du troisième Forum

Le troisième Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale a eu lieu à Beijing les 17 et 18 octobre. Des représentants de plus de 140 pays et 30 organisations internationales ont participé à ce sommet.

Le discours du président Xi Jinping lors de la cérémonie d’ouverture du troisième Forum de « la Ceinture et la Route » pour la coopération internationale est très pertinent, a déclaré Mamadou Moustapha BA, ministre des Finances et du Budget du Sénégal, dans une interview exclusive accordée au Quotidien du Peuple en ligne. Parmi les huit mesures principales à suivre à la suite de ce forum, « je pense que les mesures les plus importantes se rapportent aux infrastructures, à l’énergie et au développement durable » car ce « sont des secteurs qui sont vitaux pour le continent africain, particulièrement pour le Sénégal. »

Le 17 octobre, la Chine et le Sénégal ont signé un accord fiscal à Beijing pour approfondir la coopération fiscale entre les pays adhérant à l’initiative « La Ceinture et la Route » et créer un environnement commercial et fiscal international qui serait gagnant-gagnant, ouvert et inclusif pour les échanges commerciaux transfrontaliers. Cet accord fiscal jouera un rôle important dans la promotion du commerce bilatéral, de la technologie, des financements et des échanges entre les peuples.

Le Sénégal était l’un des premiers pays de l’Afrique de l’Ouest à avoir adhéré à l’initiative « la Ceinture et la Route » en 2018. Les secteurs de coopération de l’initiative regroupent les axes stratégiques repris dans le Plan Sénégal Emergent, un plan élaboré par le Sénégal en 2014.

La Chine a investi dans le domaine des infrastructures et services de transports, tels que la construction de routes, d’autoroutes et de ponts. Elle coopère également avec le Sénégal dans des projets liés aux services énergétiques (centrales nucléaires), à l’agriculture (sécurité alimentaire), à la santé (construction d’hôpitaux), à l’éducation (construction d’universités), mais également à l’assainissement, à l’hydraulique et au développement durable. « L’initiative « la Ceinture et la Route » est donc un projet salutaire pour notre pays, car il recoupe les axes stratégiques déclinés dans le Plan Sénégal Emergent », estime le ministre.

L’initiative « la Ceinture et la Route » est prometteuse. « Le continent africain s’attend à des investissements privés de la part de la République populaire de Chine. Nous espérons que les privés chinois vont beaucoup investir en Afrique » à l’issue de ce forum, a déclaré le ministre.

(Rédacteurs :孙鸿宇, Yishuang Liu)

Avec Le Quotidien du Peuple en ligne (Chine)

http://french.peopledaily.com.cn/Horizon/n3/2023/1020/c31362-20087114.html

admin
ADMINISTRATOR
PROFIL

Posts Carousel

Laisser un Commentaire

You must be logged in to post a comment.

Latest Posts

Top Authors

Most Commented

Featured Videos